La fée sanguinaire

Home / Autres cinéastes / Roland Lethem / Filmographie / La fée sanguinaire

Prix d’Excellence du Ciné-Club Europa, Bruxelles 1969 Sélectionné au Festival d’Oberhausen 1969 Invité au Festival du Film Underground, Londres 1971

1968, 16 mm, noir et blanc, 24 min

Réalisateur : Roland Lethem
Scénario : Roland Lethem
Images : Claude Neckel
Montage : Jean-Marie Buchet
Musique : Paul Lambert
Production : Natacha Schinski
Interprétation : To Katinaki, Pierre Lampe,Marie-Louise Duparc,Jio Berk

 

(…) Roland Lethem viole systématiquement les clichés et les tabous visuels. Ses films constituent autant d’attentats jouissifs contre la bienséance, avec pour cœur de cible le couple et la sainte famille.

Nicole Brenez, Erographie : Lionel Soukaz, Robert Sève, Roland Lethem,  Cinéma d’avant garde / Contre-culture générale

 

(…) Conçu en plein Mai 68 et prenant par sa dimension narrative le contre-pied des films de propagande réalisés à la même époque, “La Fée sanguinaire” (1968) de Roland Lethem est un brûlot antipolitique dans lequel une fée sadique et exterminatrice déposée sur terre tel un cadeau empoisonné tabasse les représentants de la loi, tord le cou aux bonnes sœurs et émascule les dirigeants politiques, stockant les pénis de ses victimes dans des bocaux prévus à cet effet et soigneusement étiquetés tandis qu’un lent travelling dévoile le nom des prochains castrés : De Gaulle, Kossyguine, Franco, etc. Le ton du film se révèle plus subversif encore lorsque le fameux tonneau contenant la fée finit déposé devant les portes du Palais royal de Bruxelles…

Gregory Lacroix, La mouvance provoc’ du cinéma de Belgique (1963-1975), mars 2012